LA RIME ET LA RAISON

une proposition de MPVite & du label hypothèse

Estela Alliaud / Marcel Berlanger / Romain Boulay / Corentin Canesson / Michel Castaignet /

Claire Chesnier / Pierre Clément / John Cornu / Jennifer Douzenel / Vincent Dulom /

Benjamin Husson / Clément Laigle / Bérénice Merlet / Julien Mijangos /

Koen Moerenhout / Carole Rivalin / Claire Tabouret / Pierre Toby / Marion Verboom

ci-après:
Corentin Canesson: "Portrait d’Anna Reuss"
Acrylique et collage sur papier, 50x40 cm, 2013.

ANNA REUSS

Artiste fictive exposée pour la première fois à STANDARDS du 30 mars au 20 avril 2013 lors de l'exposition: De l'espace, le singe iranien regarde l'Espagne à STANDARDS à Rennes

Pièce montrée:

Anna Reuss, agrandissement, fois dix, détail, 2013, tissus, corde, châssis entoilé et enduit

La lettre Rivière froide a été écrite après l'exposition De l'espace (...), et a été montrée à Nantes durant l'exposition Tu ne peux pas revenir STANDARDS "REVENIR" du 26 avril au 15 mai 2013. Des fragments de cette lettre ont été exploités par Corentin Canesson et Benjamin Husson lors de l'exposition La rime et la raison à Bruxelles du 18 au 21 avril 2013 à l'Escaut.

Extrait d'un mail de Corentin Canesson à Anafai Supico le 9 avril 2013:

"J'expose le 19 avril à Bruxelles, j'ai prévu de travailler avec mon copain Benjamin Husson, lui aussi très porté en ce moment dans les joies de la distanciation "hétéronymique". Je vais simplement montrer CETTE peinture de petit format (pré visuel blabla en pj), et nous allons faire ensemble une "grosse pièce textuelle", je ne sais pas encore quel texte la composera, mais j'aimerai bien alourdir le titre de cette peinture/collage, et qu'il évoque un portrait potentiel d'Anna Reuss (dans son titre ou son sous-titre).
Puisque:
-Rien ne m'oblige à croire ou à penser qu'Anna Reuss ce soit toi. Non, rien.
-Comme l'a montré Josselin dans sa conférence pour la dernière expo, la fiction permet une immunité et une impunité complète (pas vis-à-vis de soi certes, mais vis-à-vis de tout le reste).
- Je fais ce que je veux. (toi aussi bien sûr)
-Nous sommes tous en manque de "fond", donc on essaye de le produire nous mêmes, de gonfler la moindre perche tendue par les événements."

(contributeurs: Anafaia Supico, Esther Girard, STANDARDS, Corentin Canesson, Benjamin Husson)

Corentin Cannesson et Benjamin Husson
« withouttitle 32 »
sheet of tar carved, texts, 4x1 m, 2013.

Benjamin Husson : "no text last night", série nega,
blocs de verre au plomb, 50x20x20 cm chaque, séparés par deux plaques métalliques crantées, socle belge, 2013.

photos: Mael Le Golvan

37_bruxelleslargelow.jpg
       
37_dossierrr.jpg
 no text last night   Benjamin Husson 
37_benbruxellesss.jpg
       
37_benbruxelles.jpg
       
37_corentin.jpg
 "Portrait d’Anna Reuss"   Corentin Canesson